fbpx

10 conseils pour réduire le niveau de stress de votre chat

10 conseils pour réduire le niveau de stress de votre chat

Le stress ! Nous entendons souvent ce mot en ce qui concerne les humains, mais il peut aussi être un gros problème pour les chats. Bien que le stress ne puisse pas être totalement évité, réduire le stress contribue à augmenter l’espérance de vie de votre compagnon.

Les types de stress

Le stress aigu

C’est quelque chose que les propriétaires de chats connaissent bien. Imaginez simplement votre chat sur la table d’examen du vétérinaire, souvenez-vous du jour où vous avez ramené un deuxième animal domestique ou déménagé dans une nouvelle maison.

Le stress chronique

Cela peut facilement passer inaperçu. Il s’agit du stress quotidien qu’un chat peut ressentir pour un certain nombre de causes. Le comportement peut changer progressivement : changement du niveau d’activité, l’appétit, des habitudes de toilettage ou de l’utilisation de la litière. Le stress chronique peut à long terme, jouer un rôle majeur dans l’apparition de problèmes de comportement et même de maladies.

Effectuer un contrôle vétérinaire

Une visite chez le vétérinaire est souvent stressante en soi, mais si vous remarquez un changement de comportement, de poids, d’apparence, de litière, d’appétit ou de consommation d’eau, faites contrôler votre chat. Ne sautez pas cette première étape très importante.

Réduire le stress de votre chat

Voici une liste de 10 conseils pour vous aider à réduire certains facteurs déclenchant du stress 

Surveillez la santé de votre chat

N’oubliez pas les visites annuelles de contrôle vétérinaire. La détection d’un problème médical potentiel aux premiers stades augmente les chances de réussite du traitement. En outre, suivez les routines de santé à domicile telles qu’une bonne nutrition, le contrôle des parasites, les soins dentaires, le toilettage et les soins des ongles.

Familiarisez l’animal avec sa caisse de transport

Afin de réduire le stress lors de vos déplacements ou des visites chez le vétérinaire, familiarisez votre chat avec sa caisse de transport. Laissez la caisse accessible et déposez quelques friandises à l’intérieur. Lors de son utilisation évitez de la poser au sol ce qui augmente la sensation d’insécurité de l’animal, dans la mesure du possible posez la caisse sur vos genoux ou en hauteur.

Soyez cohérent dans l’éducation de votre chat

Réduisez le stress en vous assurant que tout le monde dans la famille est sur la même longueur d’onde. Par exemple, si un chat n’est pas autorisé à monter sur la table par un membre de la famille mais est autorisé par un autre, le message délivré est déroutant et stressant. Restez toujours bienveillant et cohérent dans ce que vous autorisez ou défendez à votre chat.

Veillez à la qualité des repas

Cela commence par nourrir une nourriture de qualité qui convient à l’âge et à la santé de votre chat. Ensuite, créez un cadre de repas paisible en maintenant un espace dédié à l’alimentation propre et accueillant. Utilisez un bol de nourriture dont la taille et la forme sont confortables et qui ne gênent pas les moustaches de votre chat. Placez la zone d’alimentation dans un endroit calme et exempt de bruits soudains. Placez la nourriture et l’eau à distance l’une de l’autre. Si vous possédez plusieurs animaux, veillez à donner à chacun un bol de nourriture individuel. Si nécessaire, nourrissez les chats dans des pièces séparées pour réduire le stress.

L’interaction sociale de votre chat

Ne forcez jamais votre chat à interagir, laissez-le définir lui-même le rythme de ses interactions avec vous. N’insistez pas pour le tenir ou caresser votre chat s’il ne le veut pas. Vous pouvez l’inciter à être plus sociable, en lui offrant une friandise (spéciale chat !) ou en jouant avec lui, mais laissez-lui toujours le choix d’accepter ou de refuser.

La litière

Assurez-vous que la litière est de la bonne taille et du bon type pour votre chat. Celle-ci doit mesurer 1 ½ fois la longueur de votre chat du bout du nez à la base de la queue. En ce qui concerne le substrat, la plupart des chats préfèrent une litière douce et sablonneuse. La texture est importante pour les chats. Nettoyez le bac à litière au moins deux fois par jour pour vous assurer qu’il y a toujours suffisamment d’espace propre . Placez la litière dans un endroit calme, pratique et confortable d’accès. Dans une maison où vivent plusieurs chats, prévoyez de nombreux bacs à litière répartis dans la maison pour qu’un chat n’ait pas à traverser la zone d’un autre chat. La règle générale est d’avoir une boîte de plus que le nombre de chats.

L’Environnement

Les chats vivent dans un monde vertical. Fournissez des arbres à chat, des perchoirs ou d’autres emplacements surélevés pour créer sécurité et confort. Les chats aiment aussi alterner entre être cachés et être visibles. Offrez des cachettes pour les moments où le chat veut observer en spectateur. Particulièrement lorsque qu’ils vivent à l’intérieur, les chats d’intérieur doivent disposer d’endroits confortables pour faire la sieste, se cacher et jouer. Cela peut grandement contribuer à augmenter l’harmonie entre plusieurs chats. Veillez à lui offrir un endroit calme et douillet pour dormir. N’oubliez pas que le sommeil est un élément essentiel de la vie du chat. Même s’il apprécie de changer régulièrement d’endroit pour dormir, il est toujours préférable qu’il ait un panier apaisant bien à lui.

La communication

Les chats sont des maîtres de la communication et leur langage corporel peut vous en dire long sur ce qui se passe dans leur tête. Observez le langage corporel de votre chat et apprenez à le décoder.

Le jeu

Le jeu est plus que du plaisir et de l’exercice. Lorsqu’il joue, le cerveau du chat libère des substances chimiques qui favorisent les associations positives avec son environnement et les gens qui l’entourent. Le jeu est bénéfique pour réduire le stress quotidien. Participez quotidiennement à des jeux interactifs avec votre animal, mais veillez aussi à lui laisser la possibilité de s’amuser lorsque vous n’êtes pas à la maison. Cela peut passer par des arbres à chats, des tunnels et d’autres activités pour éviter l’ennui.

Évitez les changements

Le chat déteste le changement. Certains changements sont inévitablement soudains, mais s’il y a un changement prévu à venir, essayez l’y habituer progressivement. Que ce soit l’arrivée d’un bébé, d’un nouveau chat ou toute autre perturbation dans sa routine normal, allez-y lentement et laissez-lui le temps de s’acclimater. Votre chat appréciera vos efforts pour l’aider à traverser les surprises de la vie.

- 20%
- 23%
- 17%

Arbres à chats

Arbre à chat Tournesol

49,90
- 17%
- 13%
- 26%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *